Journée d’étude SYPA 2010

La « journée SYPA » 2010 aura lieu à La Marlagne le vendredi 21 mai, merci de bloquer cette date à vos agendas.

Le thème retenu est l’intérêt du jeune, sous le titre : C’est pour ton bien.

Cette année, conscients que les vrais experts sont les gens du terrain, point de conférencier(s) extérieur(s), nous faisons appel à vous.

L’idée est de mettre en parallèle, de comparer, voire d’opposer, ce que chaque service, privé ou public, ce que les mandants, bref ce que chacun dans sa fonction entend par l’intérêt du jeune.

Ainsi quelque six personnes, mandatées par « leurs employeurs », par leurs collègues ou par eux-mêmes, c’est selon, seront invitées à prendre la parole (maximum un quart d’heure chacune) pour faire connaître leur vision, leur réflexion, leur définition quant à l’intérêt du jeune dans leur quotidien professionnel. Une personne extérieure (quand même), tâchera de donner une cohérence à cette suite d’exposés (il s’agira probablement de Monsieur David Lallemant).

Les ateliers qui suivront auront pour objet de décanter tout cela. Etudier la complémentarité, la compatibilité, voire les oppositions qui se dégageront des différentes définitions proposées.

Rassurez-vous, la suite de la journée sera semblable à celles des années précédentes : rafraîchissements divers, repas, riches échanges intellectuels, le tout sous un soleil resplendissant.

Mais qui seront les quelque six personnes oratrices ? Nous y voilà, et c’est l’objet de ce courrier… Pouvez-vous me faire savoir, d’ici le 5 février prochain, si vous êtes prêts à déléguer quelqu’un de votre service pour, au nom de ce dernier, prendre la parole lors de la journée SYPA La « journée SYPA » 2010 aura lieu à La Marlagne le vendredi 21 mai, merci de bloquer cette date à vos agendas.

Le thème retenu est l’intérêt du jeune, sous le titre : C’est pour ton bien.

Cette année, conscients que les vrais experts sont les gens du terrain, point de conférencier(s) extérieur(s), nous faisons appel à vous.

L’idée est de mettre en parallèle, de comparer, voire d’opposer, ce que chaque service, privé ou public, ce que les mandants, bref ce que chacun dans sa fonction entend par l’intérêt du jeune.

Ainsi quelque six personnes, mandatées par « leurs employeurs », par leurs collègues ou par eux-mêmes, c’est selon, seront invitées à prendre la parole (maximum un quart d’heure chacune) pour faire connaître leur vision, leur réflexion, leur définition quant à l’intérêt du jeune dans leur quotidien professionnel. Une personne extérieure (quand même), tâchera de donner une cohérence à cette suite d’exposés (il s’agira probablement de Monsieur David Lallemant).

Les ateliers qui suivront auront pour objet de décanter tout cela. Etudier la complémentarité, la compatibilité, voire les oppositions qui se dégageront des différentes définitions proposées.

Rassurez-vous, la suite de la journée sera semblable à celles des années précédentes : rafraîchissements divers, repas, riches échanges intellectuels, le tout sous un soleil resplendissant.

Mais qui seront les quelque six personnes oratrices ? Nous y voilà, et c’est l’objet de ce courrier… Pouvez-vous me faire savoir, d’ici le 5 février prochain, si vous êtes prêts à déléguer quelqu’un de votre service pour, au nom de ce dernier, prendre la parole lors de la journée SYPA ?

Merci d’adresser votre réponse au centre Le Choix par courrier (rue du Travail, 47 à 5000 Namur) ou par mail ( lechoix_spep@hotmail.com ).

A propos Laurent Lebutte

Directeur dans l'Aide à la jeunesse depuis 2001, je suis convaincu de l'importance du réseau pour permettre un travail efficace dans notre secteur. C'est ainsi que j'ai accepté la présidence de SyPa en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.