Atelier 1: Journée Sypa mai 2009

Compte rendu

« Journée SYPA »

du 29.05.09.

  • Présentation de chaque membre du groupe.
  • Souhaits = partage des expériences avec des participants rebondissement sur le thème de la matinée.
  • Constat du groupe que le thème est flou et abstrait et que l’exposé était orienté philosophiquement et sociologiquement.
    • Discours ardu mais intéressant à aborder car il offre des ouvertures de discussion.

    1. Quel est le sens commun que nous donnons à la notion de sujet ; il est important de se positionner sur :

– une ligne de conduite ;

– un sens commun ;

à donner au niveau de l’Arrondissement de Namur ce qui évitera la dispersion et permettra l’unification.

    1. Le « patient » reçoit des messages paradoxaux :

– au Tribunal, on est sujet à 12 ans ;

– au SAJ, on est sujet à 14 ans.

    1. En tant que service, quelle est notre notion de sujet ?
      • accompli ?
      • en développement ?

    en fonction du regard de l’intervenant la notion de sujet évolue car chacun à une vision subjective.

    1. Nécessité que tout sujet soit encadré, l’enfant ne peut être sujet déterminé que dans un cadre précis. Un sujet totalement autonome sera angoissé si il n’a pas intériorisé le cadre.
    1. En tant qu’institution nous devons également devenir « sujets » et exprimer notre résistance en refusant des problématiques non adaptées aux projets pédagogiques.
    • refuser d’être objets des différents champs et notamment du politique.

Conclusion :

  • Matinée lourde mais atelier enrichissant car beaucoup plus concret au niveau de la notion « champs » et de la notion « sujet ».
  • Le dialogue dans l’atelier a permis d’augmenter la réflexion et permettra d’adapter au travail concret.
  • Sujet ardu qui nous a permis d’entendre le niveau plus sociologique et philosophique a enrichissant.
  • Constat que nous partageons tous la même notion de sujet au niveau de notre travail a sujet en devenir.
  • Important de se rappeler que quel que soit la notion de « sujet » l’enfant déposera « ce qu’il veut », « où il veut » et « avec qui il veut ».

A propos Laurent Lebutte

Directeur dans l'Aide à la jeunesse depuis 2001, je suis convaincu de l'importance du réseau pour permettre un travail efficace dans notre secteur. C'est ainsi que j'ai accepté la présidence de SyPa en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.