Avocat des mineurs: l’enquête !

Lorsqu’il bénéficie d’un accompagnement par l’Aide à la Jeunesse, un jeune voit toute une série d’acteurs se présenter autour de lui, de sa famille et de ses familiers.

Parmi ceux-ci, les intervenants de terrain et les avocats sont les plus proches pour recueillir la parole du jeune et soutenir son point de vue, afin de l’accompagner dans son projet durant quelques mois, voire quelques années.

Il semble donc fondamental que ces différents accompagnants soient bien au clair par rapport à leurs fonctions, missions ainsi qu’à leurs articulations.

Conscients de cela, intervenants de terrain et avocats de l’arrondissement judiciaire de Namur ont initié, depuis 2004, un lieu et temps de rencontres régulières, pour débattre de toutes ces questions ayant pour objet l’accompagnement optimal des jeunes.

Dans ce document, vous trouverez le résumé du travail mis en œuvre depuis toutes ces années par ce groupe mais également le résultat de leur dernière enquête consacrée au droit des mineurs à se faire représenter par leur avocat. Ce prescrit légal a évolué avec le temps, au regard de la place et du statut conférés au mineur. C’est en interrogeant « le pouvoir du prescrit sur l’agi » qu’un groupe de travail s’est réuni pour la première fois en 2004. L’un des objectifs visés était notamment de dresser un état des lieux de la relation « mineur-avocat ». La perspective étant d’améliorer celle-ci, de la rendre effective au regard du droit.

Enquête avocat des mineurs
Enquête avocat des mineurs

A propos Laurent Lebutte

Directeur dans l'Aide à la jeunesse depuis 2001, je suis convaincu de l'importance du réseau pour permettre un travail efficace dans notre secteur. C'est ainsi que j'ai accepté la présidence de SyPa en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.