Une initiative en or des AMO’s namuroise

Le 17 mars, quelque jours après le début de la crise, Mme Anne Sophie Fontaine Directrice de l’AMO passages à Namur proposait qu’une de ses collègues vienne soutenir un service résidentiel. La situation de leur travailleur étant différentes suites au confinement que ces derniers services. Elle propose même qu’en fonction de l’âge du public que les services résidentiels hébergent, elle puisse préparer des animations et emporter avec elle du matos d’animation de l’AMO.

Cette proposition a été reçue avec beaucoup d’enthousiasme par l’ensemble des SR, même si cela n’a pu se mettre en place immédiatement! Notre présidente s’exclame même « Quelle solidarité ! Quelle générosité ! Ce sont dans de tels moments que la magie de SYPA se manifeste encore davantage !!!!  » P.P.

Cette proposition en a généré d’autres de quelques services non mandatés et de la Mado.

Il n’a pas fallu 10 jours pour qu’une première équipe déforcée de 50% de son personnel éducatif fasse appel à la solidarité des AMO! Les choses se sont très rapidement mises en place! Le lendemain tout était en ordre pour qu’un travailleur d’Imagin’Amo à Gembloux vienne soutenir les Cabris à Malonne.

Début avril, avec le soutien de Madame Podevyn inspectrice pédagogique l’ensemble des services ont formalisé leur aide sur base des propositions de leurs travailleurs. Quelles que lignes conductrices sont formalisées :

  • Nous demandons qu’afin de réduire les risques ainsi que pour éviter trop d’insécurité pour les jeunes et les travailleurs, un même travailleur ne soit détaché que dans un seul service résidentiel (et non plusieurs).
  • Par ailleurs, nous demandons à ce que dans les services résidentiels pour lesquels nos travailleurs viendront en renfort, les règles de sécurité, de protection et de distanciation sociale soient bien d’application.
  • Nous demandons qu’il y ait la présence d’au moins un éducateur du SR au côté du personnel détaché pendant toute la durée de la prestation.
  • Enfin, nous demandons à ce que le service résidentiel puisse nous adresser sa demande de renforcement plus de 30h avant que le renforcement soit effectif de manière à ce qu’on ait le temps de s’organiser et de prévenir l’inspection du travail de la mise à disposition temporaire de personnel.

D’autres demandes sont arrivées en fonction des absences et des maladies dans les services résidentiels de l’arrondissement. Il nous parait indispensable de souligner cette solidarité spontané entre les travailleurs et les équipes. Plein de frontières ont été dépassé, de la peur de la maladie aux différences culturelles entre équipes pour se traduire en soutien effectif. Un grand merci pour cette esprit inter-équipe.

A propos Laurent Lebutte

Directeur dans l'Aide à la jeunesse depuis 2001, je suis convaincu de l'importance du réseau pour permettre un travail efficace dans notre secteur. C'est ainsi que j'ai accepté la présidence de SyPa en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.