PPP El paso

Chargement de la carte…

Adresse
rue de Mazy 1
Gembloux


5030
Belgique


El Paso

  • Agrément PPP (Projet Pédagogique Particulier) depuis 1/1/2006
  • Direction: Sabrina Attia
  • 081/62.55.00
  • 081/61.17.66
  • http://www.guidesocial.be/associationdenamur/

Procédure d’accueil : 

La demande de placement est introduite par le mandant (Conseiller SAJ, SPJ ou Magistrat de la Jeunesse …). Toute demande, même précédée d’un appel téléphonique, doit nous parvenir par écrit (mail ou fax). Toutes les demandes sont centralisées par le directeur qui peut prendre contact avec le mandant afin d’obtenir les informations nécessaires à l’analyse des critères d’admission.

Toute demande d’admission est traitée chronologiquement selon la date de la demande. Certaines situations sont parfois prioritaires telles qu’une situation d’extrême précarité nécessitant une prise en charge urgente et rapide, l’accueil d’une fratrie, etc.

Un délai de deux semaines est laissé au centre pour donner une réponse au mandant sur la prise en charge. Durant la première semaine suivant l’introduction de la demande de placement est généralement organisée une rencontre de « préadmission ».

Lors de la préadmission sont présents le mineur, son tuteur, un représentant du mandant et éventuellement le centre dans lequel celui-ci séjourne au moment de la demande ainsi que le directeur du Centre et des membres de l’équipe pluridisciplinaire.

Les points suivants sont abordés :

  • Réseau social et/ou familial
  • Situation administrative
  • Scolarité
  • Situation médicale et psychologique

La préadmission vérifie l’adéquation de la demande du jeune avec le projet de l’institution et inversement mais laisse aussi place à des discussions relatives :

  • Aux projets du jeune, à ses attentes ;
  • Aux difficultés du jeune, à ses craintes et incertitudes ;
  • A la mise en avant de la relation d’adhésion entre le centre et le jeune via la présentation du ROI.

L’accueil du jeune se fait après formalisation chez le mandant. Lors de son entrée, il est demandé que le tuteur ou une personne du centre d’accueil dans lequel il séjournait puisse l’accompagner.

Population accueillie :

Le centre est agréé pour 38 MENA âgés de 6 à 18 ans dont 25 placés par les services d’aide à la jeunesse ou protection de la jeunesse et 13 par FEDASIL via l’ILA.  La procédure d’accueil décrite ci-dessus concerne les jeunes relevant de l’aide à la jeunesse.

Projet pédagogique : 

Durant l’accueil des jeunes MENA au Centre El Paso, nous travaillons :

  • La recevabilité de la demande du jeune de séjour sur le territoire en partenariat avec le tuteur;
  • La socialisation du jeune (vie de groupe, compréhension de la société belge) ;
  • La connaissance élémentaire du français ;
  • La scolarisation du jeune ;
  • Le bien-être du jeune et sa reconstruction face à ses traumas ;
  • Les perspectives d’avenir en le préparant à une autonomie précoce.

 

Le  modèle de socialisation tel que nous le pratiquons actuellement s’articule sur deux notions clés : la scolarisation (ou apprentissage) et l’autonomie. Avec le jeune est discuté son projet de vie en considérant ce que peut lui apporter son passage à El Paso.

Chaque jeune se voit attribuer un éducateur référent, occupant un rôle central, qui est aidé dans sa mission par :

  • Un référent socio-médical (infirmière)
  • Un référent scolaire (éducatrice scolaire)
  • Un référent pour le soutien psychologique (psychologue)
  • Un référent au niveau de sa situation sociale et de sa procédure (assistante sociale)

Les jeunes sont répartis de manière équilibrée dans trois groupes de vie selon leur âge. 

Zone d’intervention : (zone géographique)

Zone couverte par les mandants de la fédération Wallonnie-Bruxelles. 

Limites de l’intervention : (motifs d’exclusion ….)

Les circonstances suivantes peuvent donner lieu à un refus de prise en charge ou à une réorientation dans une autre structure d’accueil :

  • Absence du statut MENA ;
  • Refus catégorique du jeune lui-même ;
  • Problème grave et répétés de faits qualifiés d’infraction ou d’actes violents nécessitants une prise en charge spécialisée ;
  • Situation médicale nécessitant une prise en charge par un milieu hospitalier ou un milieu spécialisé ;
  • Troubles psychiatriques ou psychologiques graves nécessitant une prise en charge spécifique et spécialisée au niveau psychiatrique et que le service n’est pas en mesure d’assumer ;
  • Mineur victime de la traite des êtres humains avec orientation vers un centre spécialisé dans cette problématique ;
  • Jeune de plus de 18 ans ou moins de 6 ans ;
  • Refus catégorique de scolarité ou de projet d’apprentissage.

 

Événements à venir

  • Aucun événement à cet emplacement
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *